Il faut toujours

Il s’agit de faire du théâtre.

Jeanne Lazar et Arnaud Vrech, tous deux élèves sortant de l’École du Nord, école supérieure d’art dramatique, créent en 2015 la compagnie Il faut toujours finir ce qu’on a commencé. En 2014, ils créent Maladie de la jeunesse de Ferdinand Bruckner avec les acteurs de l’Ecole du Nord.  Et Pièce de Théâtre d’après Le Mépris de Jean-Luc Godard.

Ils ont adapté A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie, un roman de Hervé Guibert, en 2016.

Publicités